hg S’enregistrer Forum sur David James Elliott

Forum sur David James Elliott Index du Forum

hg David James Elliott, de sa vie à sa carrière, enfin la vie de cet homme !
hg
FAQ FAQ Rechercher Rechercher Membres Membres Groupes Groupes Profil Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Messages Privés Connexion Connexion
La Croisée des Destins
Aller à la page: 1, 2, 337, 38, 39  > 
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum sur David James Elliott Index du Forum -> FanFic -> Tout public -> Sylvie
hg Sujet précédent :: Sujet suivant   hd
Auteur Message
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Ven 14 Mar - 02:09 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Le Retour du Héros      
2ème Partie      
 
  
     
 
N/A : Cette seconde partie est donc celle que nombre d'entre vous connaissent déjà sous le nom générique ! Comme dans la première partie j'y ai apporté quelques modifications, quelques précisions..    
 
Les Personnages sont toujours nos héros favoris :  Harm, Mac, les Roberts, Mattie et les Amiraux, auxquels viennent s'ajouter Harmon Sr et Tricha.... Sans oublier tous les seconds mais si importants personnages sans qui l'histoire n'aurait pas de sens !     
 
Comme dans la 1ère partie, des personnages de mon imagination vont faire leur entrée, ainsi que certains, issus d'autres séries, que vous reconnaitrez peut-être au passage.    
 
Encore une fois un ENORME merci à Ginie, Sedb, Gridou, Max et quelques autres, qui m'ont soutenue... Sans eux j'aurais abandonné depuis longtemps.    
 
Bonne lecture     

_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Jeu 23 Déc - 20:32 (2010); édité 4 fois 
Revenir en haut
MSN
Publicité






Posté le: Ven 14 Mar - 02:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Revenir en haut
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Ven 14 Mar - 02:21 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Résidence Burnett - La Jolla Californie - 10 Décembre 2005


Posée à flan de coteaux, la maison cossue, luxueuse mais sans ostentation, aurait pu se trouver en Provence, ce coin du Sud de la France bordé par les rivages dorés de la Méditerranée.

Les propriétaires de la villa devaient être amoureux de ce pays béni des dieux : le toit de tuiles rondes, le crépi ocré, la végétation luxuriante et multicolore, tout rappelait le pays de Mistral et de Pagnol, y compris le tissu provençal recouvrant les coussins des fauteuils de la terrasse... Dans le jardin, quelques mètres plus bas, une piscine en déversoir semblait plonger dans l'infini du Pacifique... Allongée dans une balancelle, une femme dormait. Malgré les années, elle n'avait rien perdu de sa beauté, ni de son élégance, en témoignait la longue robe couleur de ciel que le vent faisait virevolter de temps à autres.


Quelques fines rides marquaient son visage légèrement hâlé et à peine fardé. Elle paraissait paisible, pourtant à y regarder de plus près il était aisé de constater que son visage était agité de crispations. Des larmes perlaient sous les longs cils baissés. Elle rêvait... Et ses rêves tenaient du cauchemar....

Ferme de Belleville - PensylvanieJanvier 1970


Il fait un froid de loup aujourd'hui. Et cette neige depuis plus d'un mois, nous serions aussi bien au coin de la cheminée. Le chemin est glissant, il me faut faire attention. Où est Harm, il n'y a pas moyen de le tenir à mes côtés….
- Harm ! Où es-tu ? Attends moi, ça glisse et tu risques de tomber…. Harm ! Chéri, réponds-moi…

Où peut-il bien être ? Je presse le pas et m'approche d'un des hangars à fourrage. Ce gamin se faufile partout, mais cet endroit est un de ses repères favoris.
- Chéri ce n'est plus drôle, viens, il nous faut rentrer.

Je m'avance sous l'immense bâtiment. Rien. Tout à coup j'entends comme un gémissement. Je me dirige dans la direction du bruit…. - Harm !… Mon Dieu ! Que fais-tu là mon bonhomme ?

Son petit visage est inondé de larmes. Un énorme sanglot gonfle sa poitrine pour éclater quand il vient se jeter contre moi. Je suis désemparée devant ce chagrin d'enfant.
- Ne pleure pas mon Chéri… Dis-moi ce qui te tourmente.
- Je veux mon Papa… Gram pleure, toi tu pleures… Je veux mon Papa pour qu'il vienne vous consoler.
- Papa ne peut pas venir mon Chéri. Je te l'ai expliqué. Tu sais bien que s'il le pouvait, il serait là.
- Pourquoi Oncle Tom est revenu et pas mon Papa ! Ils viennent toujours tous les deux…. Et Papa n'envoie plus de lettre où il parle… Son petit corps est à nouveau secoué de sanglots…

Comment expliquer à un enfant si jeune, l'inexplicable ? Je m'aperçois que mes larmes se mêlent aux siennes. Je le serre contre moi. Mon bébé… Serai-je assez forte pour supporter ton chagrin et le mien ? Il aurait tant aimé te voir grandir. T'apprendre la vie, te faire découvrir la nature, les animaux. Tous les coins de cette ferme qu'il aimait tant…. Et puis aussi voler !… Oui voler… Comme tes grands pères et lui… avant toi…."


_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Ven 20 Nov - 01:27 (2009); édité 2 fois 
Revenir en haut
MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Ven 14 Mar - 02:50 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

- Trich !… Trich ! On te demande au téléphone….
Elle sursaute, entendant la voix familière.
- J'ai dû m'endormir, qui appelle ?
- Et bien dépêche toi. Harm est au téléphone, il est avec Mac. Ils appellent d’Europe !
- Harm ! Je lui ai parlé il y a 3 ou 4 jours… Il est avec Sarah ? C'est une bonne nouvelle j'espère…
- Oui ! Dépêche toi…! Frank lui expose en deux mots que les deux amis ont enfin fait la paix et dans le meilleur sens du terme
- Comment vas-tu mon grand ? Tu es avec Sarah ?
- Oui ! Bonjour Maman, tu as entendu ce que je viens d'annoncer à Frank. Tu es heureuse, je pense ?
- Comment ne pas l'être Harm. Tu sais que j'en ai toujours rêvé ! C’est bien vrai ?
- Oui Maman… Ne t’inquiète pas. Je ne la laisserai plus repartir !
- Quand venez-nous nous rendre visite ?
- Nous venons à Washington passer les fêtes avec Mattie, nous essaierons d'aller jusqu'à La Jolla.
- Nous vous attendons impatiemment, à bientôt mon Chéri...
- A bientôt Maman, je vous appelle dès que je rentre… vers le 15 probablement.

Trich raccrocha le téléphone. Elle était émue à en pleurer. Frank l’observait, attendant sa réaction aux paroles de Harm… Il en avait presque oublié le véritable motif de l’appel de son beau-fils.
- Et bien ma Chérie, tu ne dis rien ?
- J’ai tellement attendu ce moment, que j’ai du mal à y croire. Sais-tu si Harm a averti Serguei et Lauren ?
- Je n’ai pas de certitude, mais je pense que oui. Ils sont proches et les deux femmes semblent s’apprécier, alors je crois qu’après nous, ils vont avoir appelé à San Diego.
- J’ai hâte de les voir. S’ils viennent avec Mattie, il faudra préparer la chambre du bas, afin, qu’elle puisse utiliser son fauteuil sans difficultés. Elle marche maintenant, mais elle a encore besoin de cette assistance quand elle est fatiguée.
- Nous verrons cela dès demains, tu as raison. Il suffira de déplacer quelques petits meubles, ce sera simple. Ne t’inquiète pas ma Chérie…

Trich écoutait Frank, partageant son avis. Elle n'aurait su dire pourquoi, mais le visage de son époux ne reflétait pas la joie qu'il aurait dû. Tout comme elle pourtant, il souhaitait depuis des années voir Harm vivre pleinement sa vie d'homme. Tous deux savaient que seule Sarah pourrait lui apporter cet épanouissement, contrairement aux différentes conquêtes qui avaient jalonnées sa vie depuis la mort de Diane dix ans plus tôt. L’un et l’autre mesuraient sa réussite professionnelle, mais aussi le fiasco de sa vie privée, à l’exception de Mattie….

Serait-ce enfin une nouvelle vie qui commence pour lui, se dit Trich… Cette petite Sarah est faite pour lui… C’est la femme qu’il lui faut…Quelque part, elle me rappelle ma belle-mère… Une autre Sarah Rabb !! Depuis qu’elle avait rencontré la jeune femme, elle n’avait jamais douté qu’elle était la belle-fille de ses rêves. A l’époque, elle s’en était ouverte à Gram…

- Enfin depuis le temps, je commençais à désespérer. Ils sont amoureux depuis si longtemps… Mais ils savent mieux que moi, ce qui est bien pour eux, n’est-ce pas Frank ?
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Sam 15 Mar - 20:47 (2008); édité 1 fois 
Revenir en haut
MSN
Ginie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 6 266
Localisation: Dans les bras de Jackson hihi on y est trop bien !!!
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

Posté le: Ven 14 Mar - 09:53 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant


_________________
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Ven 14 Mar - 16:48 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Résidence Burnett.....

Il acquiesça d’une oreille distraite. Il ne pouvait pas croire au récit que Harm venait de lui faire, et pourtant… Comment allait-il réussir à regarder Trich en face, en taisant ce secret. Il n’avait aucune idée de sa réaction quand elle apprendrait à son tour l’incroyable nouvelle…

Comment réagirait-elle ? Elle était solide certes, la vie ne l'avait pas épargnée. Mais il avait appris à ses dépens qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, il se souvenait de sa réaction quand Harm avait eu ce terrible accident de vol... Elle avait eu beaucoup de mal à s'en remettre… Il se souvenait des nuits où elle s’était réveillée, hurlant le prénom de son fils, le visage inondé de larmes, la sueur collant sa chemise de nuit à ses épaules. Il s’était demandé à plusieurs reprises, si elle ne mêlait pas dans ses rêves le crash de Harm et celui de son père !

Chacun dans son fauteuil, Trich et Frank poursuivaient le cheminement de leurs pensées aussi sombres chez l’un et l’autre.

Trich, après la joie d'avoir entendu Harm, s'était souvenue du cauchemar duquel l'appel de son fils l'avait tirée. Tout se mêlait dans sa tête, la venue d'Harm et Sarah, la disparition de Hammer... Harm irait-il au Mur cette année ? Désormais il avait une femme dans sa vie, s'il pouvait enfin oublier…

Chaque année quand revenait le mois de décembre, le long cortège des nuits blanches refaisait son apparition réveillant de terribles souvenirs. Elle détestait cette période depuis bientôt trente six ans. Noël était pour elle synonyme de drame !

Durant l'enfance de son fils, elle s'était efforcée de célébrer la Nativité afin de ne pas priver l'enfant des joies du sapin traditionnel et de la distribution de cadeaux. L'absence de son père bouleversait suffisamment sa jeune existence. Avec l'aide de sa belle-mère, elle tenait à lui maintenir un rythme de vie le plus normal possible. Cette pensée la replongea dans ses souvenirs. Elle sentit de nouveau sa gorge se nouer. Il fallait qu’elle bouge, sinon elle allait se mettre à pleurer devant Frank… Il ne méritait pas cela.

Frank était un compagnon adorable, prévenant, il avait tout fait pour qu'elle apprenne à oublier, qu'elle vive comme tout le monde. Avec Harm, il avait fait preuve d'une inaltérable patience, sachant d'emblée que l'adolescent ne l'acceptait que difficilement. Jamais il ne s’était plaint, au contraire. Il excusait toujours son accueil froid et distant, faisant valoir qu’un père ne se remplaçait pas… Tout cela en vain !...

Malgré toutes ces années, pour Trich aussi, la blessure restait béante. Rien n'avait pu effacer cet amour de jeunesse, cet Amour tout simplement. Harmon Sr avait été le compagnon d’adolescence, puis le premier amour. Même les années à l’Académie ne les avaient pas séparés. Ils s’étaient mariés tout naturellement, comme leurs deux familles s’y attendaient. Puis il y avait eu Harmon Jr....

Elle se rappelait chaque minute de cette merveilleuse journée vieille de plus de quarante trois ans, où elle avait uni sa vie à celle du jeune pilote au regard bleu et au sourire irrésistible. Leur fils était son exacte réplique ! Harm ressemblait tant à son père ! Désormais, quand elle le voyait, elle savait quel genre d’homme serait devenu son mari s’il avait vécu…

C'était à la fois une grande joie et une torture... Capitaine de Vaisseau... Son père n'avait atteint que le grade de Lieutenant... Il aurait été si fier de ce grand gaillard bardé de décorations... Pensant à cela elle songea que trois générations d'hommes dans la famille, s'étaient illustrées dans l'Aéronavale... Deux avaient disparu en service. Dieu merci, Harm ne volait plus que pour conserver son statut de pilote. Peut-être finirait-il par arrêter définitivement maintenant qu'il y avait Sarah...

Elle se dirigea vers la piscine et alla s'asseoir au bord, près du déversoir. Elle aimait cet endroit, le bruit de l'eau calmait ses angoisses. Elle n'en fut pas moins assaillie par ses idées noires………

Ferme de Belleville - Pennsylvanie - 24 décembre 1969

- Madame Tricha ! Madame Tricha !
- Oui, Louise, je suis dans le salon, qui y a-t-il ?
- Vite Madame, un monsieur vous demande au téléphone…
- Faites attention au petit, il y a des décorations de Noël près du sapin… Il ne faut pas qu'il se blesse…
- Allô !
- Tricha ! C'est Tom… Allô... La communication est mauvaise, je n'entends pas très bien.
- Tom ? Que se passe-t-il ? Pourquoi m'appelles-tu ?
- Il est arrivé un accident Trich…
- Oui, mais quoi ?... Où est Harmon ? Pourquoi ne me parle-t-il pas ? Tom...
- Tricha, tu dois être courageuse… Harm a disparu… Son F5 s'est abîmé en mer… Il est vivant, je l'ai vu s'éjecter…
- Dis-moi où il est, et comment il va… Je t'en prie... J'ai besoin de savoir….
- Il… Il est tombé en zone Viet, en territoire hostile. On essaie de le récupérer…. Mais ça ne va pas être facile..
- Tu veux dire qu'il est… Prisonnier…
- ……
- Tom ! Réponds-moi ! Je veux savoir où est Harmon…. Où est mon MARI !
- Maman ! Maman, pourquoi tu cries ? Où est Papa ?

Les cris de Trich avaient alerté toute la maisonnée, principalement Sarah sa belle-mère. Découvrant le visage livide de la jeune femme et l'enfant accroché à sa jupe, elle comprit immédiatement qu’il s’agissait de son propre fils.

L'espace d'un éclair, elle se revit elle-même, en ce jour d'avril 1942, son bébé dans les bras, écoutant, sans rien comprendre, l'officier venu lui apprendre la mort de son beau Capitaine. Voulant décoller du Hornet pour aller combattre une escadrille japonaise, il avait été abattu alors qu'il se trouvait encore sur l'échelle de son avion…

Elle s'approcha de Trich et la prit par les épaules pour la faire asseoir… Elle eut l'impression de saisir un pantin désarticulé. Les yeux hagards, incapable de prononcer un mot, elle avait raccroché le téléphone…Sarah pensa en elle-même que quoi qu'il soit arrivé à son fils, elle devrait déposer son propre chagrin pour soutenir cette petite et le bambin attaché à sa mère…

_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Dim 16 Mar - 19:23 (2008); édité 2 fois 
Revenir en haut
MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Ven 14 Mar - 17:13 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Quelque par dans l’Avion au-dessus de l’Atlantique – 15 Décembre 2005

L'avion venait de décoller de Roissy C.D.G. après une brève escale. La prochaine destination était l'aéroport de Washington….  Hammer regardait d'un œil attentif tout ce qui se déroulait autour de lui. Au départ de Berlin, il avait ressenti un mélange d’angoisses et de joie. Remonter dans un avion, même en tant que passager, il y avait souvent songé, quand marchant vers une autre ville ou travaillant dans un champ, il en voyait traverser le ciel. A Roissy, il avait été surpris par l'importance de l'aéroport et du trafic… Quand l'airbus avait redécollé, il avait réalisé qu'au bout du chemin, c’était son pays qu’il allait enfin retrouver !

Harm et Tom avaient perçu sa gêne. Ils lui avaient fourni quelques explications et l'avaient laissé s'habituer progressivement à cet environnement nouveau, sachant que bien d'autres questions se poseraient dans les heures et les jours à venir. Il avait vécu dans un autre monde. Il fallait lui laisser le temps de découvrir celui vers lequel il retournait…

Harm n'avait prévu de s'absenter qu'une dizaine de jours. Ce ne serait pas suffisant pour accompagner son père dans ses démarches. D'autant qu'il comptait obtenir un entretien avec le Secrétaire d'Etat…Il demanderait un complément de congés. Son séjour à Washington pour Noël étant prévu de longue date, il suffirait simplement de faire la jonction.

Mais il y avait plus difficile encore à envisager : prévenir sa mère… A chaque fois que cette pensée lui venait à l’esprit, il en avait la nausée. Il avait été confronté à des situations plus que délicates dans sa vie, mais là il était totalement désemparé. Depuis qu'ils avaient choisi d'un commun accord, que ce serait lui le messager de cette impensable nouvelle, il avait imaginé toute une liste de scénarii, mais aucun ne lui semblait envisageable.
Hammer s'en était rendu compte et s'en inquiétait. Toutefois, il n'envisageait pas une minute, aller se présenter au domicile de Trich… Il en avait longuement parlé avec Tom, lequel avait tout simplement proposé d’accompagner Harm.
- C'est moi qui ai eu le triste rôle d'annoncer ta disparition à Trich, je peux bien, à présent, aller avec votre fils, l’informer de ton incroyable épopée… Avait répondu l’Amiral.

Mac sentit la main de Harm se crisper dans la sienne, elle se tourna vers lui :
- Quelque chose ne va pas ?
- Je pensais à ma mère…
- Je vois… Tu veux en parler ?
- J’ai beau tourner la question en tous sens, je ne sais pas comment m'y prendre…
- Je comprends, c'est exactement ce que j'ai ressenti entre San Diego et Londres, quand j'ai dû le faire pour toi…

Leurs mains se serrèrent un peu plus fort et le magnifique regard bleu vint se plonger dans celui du Colonel. Quelques minutes, ils restèrent ainsi soudés. Elle est ma force songea-t-il, avant de continuer,
- C’est vrai, j’oubliais, ça n’a pas dû être facile non plus, pour toi ma Chérie…
- Je te l'ai dit, je n'aurais jamais accepté que quelqu'un le fasse à ma place... Et pour ta mère, souviens-toi que je serai là si tu en as besoin. Il y aura Frank également.
- J’ai envisagé d’en parler à Tom… Mais je pense que c’est à moi de le faire, je ne peux pas me défiler….

Harm se tut, rejetant la tête en arrière pour s'appuyer au dossier. Mac l'observait, il semblait épuisé, il avait grand besoin de sommeil. Elle s'approcha de lui, et après avoir poser un baiser sur sa joue, lui dit doucement :
- Tu as encore un peu de temps pour y réfléchir, alors patiente, un proverbe français dit : "La nuit porte conseil", j'y ai parfois songé quand quelque chose me tracassait, ça s'est souvent avéré très juste.
- Nous avons le temps de dormir un peu, tu as raison, la journée va être longue… Avant ma mère, il y a Serguei à Dulles…
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Dim 16 Mar - 19:27 (2008); édité 6 fois 
Revenir en haut
MSN
Ginie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 6 266
Localisation: Dans les bras de Jackson hihi on y est trop bien !!!
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

Posté le: Ven 14 Mar - 17:29 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

j'adore
_________________
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cam
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 4 960
Localisation: Alsace
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

Posté le: Ven 14 Mar - 22:00 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

trop super

La suite stp
 
Revenir en haut
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Sam 15 Mar - 00:52 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Mais je ne sais pas si je vais continuer à poster dans ce style d'écriture ! Ca prend un temps énorme et je trouve que la présentation n'est pas super ! sans parler du nombre de pages que ça risque de nécessiter ! J'aimerais votre avis chères lectrices
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !


Dernière édition par Sylvie le Sam 15 Mar - 18:32 (2008); édité 1 fois 
Revenir en haut
MSN
Ginie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 6 266
Localisation: Dans les bras de Jackson hihi on y est trop bien !!!
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

Posté le: Sam 15 Mar - 11:50 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Moi j'aime bien comme ca mais si ca te prend trop de temps c'est à toi de voir ....
_________________
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cam
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 4 960
Localisation: Alsace
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

Posté le: Sam 15 Mar - 12:39 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Moi aussi j'aime bien 
Revenir en haut
angel64
Membres du coeur
Membres du coeur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2007
Messages: 2 990
Localisation: Pyrénées Atlantiques
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

Posté le: Sam 15 Mar - 16:58 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Fais comme tu le sens et de façon à ne pas te géner. Et j'attends la suite avec impatience. C'est vraiment génial. On voit le point de vue de tout le monde et c'est intéressant. Pauvre Trish ! J'espère que tout va bien se passer !
_________________
 
Revenir en haut
MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Sam 15 Mar - 20:24 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

S'il n'y avait que le temps, encore ce n'est pas le plus important, mais la présentation n'est pas belle avec des vides trop grands entre les paragraphes ! Je vous rappelle qu'il y a plus de 200 pages
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !
 
Revenir en haut
MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Dim 16 Mar - 20:52 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant




Résidence des Roberts - Rosslyn
Virginie - 15.12.2005


Harriett était debout depuis 6 h du matin… Bud n'était pas rentré de Norfolk où il s'était rendu pour une enquête. Avec la neige tombée depuis quelques jours, il valait mieux s’abstenir de rouler la nuit…

A.J. Jr était à l’école. Quant à James et aux jumeaux, elle les avait confiés à la garde de leur baby-sitter habituelle. Ainsi, elle pouvait préparer en toute sérénité, le repas de ce soir qui allait réunir huit convives, voire neuf, si l’Amiral Boone se joignait à eux.

Deux chambres étaient prêtes à l'étage, deux autres étaient à disposition dans la maison de leurs voisins et amis les MC Neal. Expatriés à Hong Kong pour un an, ils avaient confié la garde de leur maison au couple Roberts avec la recommandation expresse d’utiliser si besoin, leurs chambres d’amis.

Harriett se félicitait de cette possibilité, ainsi, elle pourrait offrir un toit à tous ses invités, par ce temps de chien, ce n’était pas négligeable. Son portable sonna…
- Résidence Roberts
- Harriett ?
- Lauren !... Vous êtes à Dulles ?
- Depuis vingt minutes environ, Serguei est parti récupérer nos bagages…
- Comment va-t-il ? Harriett s’inquiétait toujours de chacun…
- Il ne tient pas en place… Et puis ce froid de voleur lui rappelle sa chère Russie, enfin je crois que j’aurai du mal à le calmer d’ici 14 h…
- C’est normal Lauren … Tu imagines ce qu'il peut ressentir…Cela doit être si intense….
- Bien sûr, mais malheureusement je me sens impuissante devant un tel événement. Nous allons sortir de l’aéroport, une bonne ballade nous fera le plus grand bien, à moins que tu n'aies besoin d'aide…
- Merci de ton offre. Je me suis organisée. Occupe-toi de Serguei… Nous nous verrons ce soir… Et méfiez-vous, les routes sont mauvaises par ce temps.
- Entendu comme ça ! Alors à ce soir, mais n'en fais pas trop…

Les deux femmes coupèrent la communication simultanément. Harriett resta songeuse un moment. Qui aurait pu croire, lorsqu'elles travaillaient ensembles, qu'elles deviendraient aussi proches. Car la légendaire gentillesse d'Harriett avait apprivoisée Lauren la rebelle.

Il faut dire que cette dernière était totalement transformée depuis qu'elle s'était liée à Serguei. Il lui avait apporté en plus d'un amour sans faille, la sérénité, la stabilité. Ils partageaient la même passion pour leur métier. Leur mariage était une réussite.

Seule ombre à leur bonheur, l'enfant que Lauren portait quand Harm l'avait convaincue de renouer avec son frère, était mort quelques heures avant sa naissance… La jeune femme était sortie de cette épreuve anéantie… Petit à petit, l'amour de Serguei, le soutien et la compréhension d'Harriett, malgré la distance, avaient aidé Lauren à reprendre le dessus…

Aéroport Dulles – Washington
D.C. – 15 Décembre 2005


Le Capitaine de Corvette Lauren Soukov-Singer venait de fermer son portable, elle guettait le retour de son mari. Un sourire éclairait son visage. Elle s'inquiétait pour Serguei, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser à son amie.

Harriett ! Comment ne pas l'aimer ? Outre son adorable minois, ses grands yeux bleus et son sourire enfantin, elle respirait la bonté par tous les pores de la peau…Pourtant son enfance et sa jeunesse dorées au sein d’une famille fortunée, auraient dû en faire une fille factice passant du coiffeur, au salon d’esthétique et de son club de gym à des réceptions mondaines.

Bien au contraire, elle avait tout abandonné pour entrer dans la Marine, y avait fait sa place. En prime, elle y avait rencontré Bud issu d'un milieu diamétralement opposé au sien. Malgré sa douceur apparente, elle avait bataillé comme une lionne pour imposer son choix à ses parents. Leur mariage était plus qu’heureux et couronné par cinq maternités. Comme pour son amie, une ombre marquait ce tableau idyllique, la mort, cinq ans plus tôt, de la petite Sarah peu après sa naissance et la terrible blessure de Bud en Afghanistan.

Elle avait su tirer les leçons de ces événements douloureux. Mère au foyer depuis la naissance des derniers, elle occupait son peu de temps libre à aider les autres. C'est ainsi qu'avec la bénédiction de Bud, elle avait recueilli Mattie que son accident handicapait trop pour suivre Harm à Londres, du moins pas avant un rétablissement plus avancé.

- Lauren ! Elle se retourna au son de la voix familière. Serguei arrivait avec leurs bagages.
- Harriett n'a aucun besoin de nous. Elle nous déconseille de nous aventurer sur la route, par ce temps de chien. Nous pouvons donc laisser nos affaires à la consigne et aller nous promener en attendant 14 h.
- Voir de la neige me fera le plus grand bien, affirma Serguei avec cette petite pointe d'accent russe dont il ne parvenait pas à se défaire.
- Et bien, tu vas pouvoir en profiter.. Ton père ne sera pas dépaysé non plus pour son retour…

Elle se garda d'ajouter, espérons que le temps ne va pas se dégrader et retarder leur arrivée. Ils se débarrassèrent de leurs valises et se dirigèrent vers la sortie.
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !
 
Revenir en haut
MSN
Sylvie
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 7 844
Localisation: QG du JAG - France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Posté le: Dim 16 Mar - 20:58 (2008)    Sujet du message: La Croisée des Destins Répondre en citant

Résidence Burnett – La Jolla
Californie – 15 Décembre 2005


Frank n'avait pas dormi de la nuit. Il avait fini par se lever vers 5 h, les nerfs à crans, craignant d'éveiller Trich, qui pour une fois, dormait profondément. Il faisait nuit et la lune éclairait de gros nuages noirs au-dessus de l'océan. Le temps reflétait parfaitement son état d’esprit.

Après s'être préparé un café, il sortit le boire sur la terrasse. Le vent s'était levé. La fraîcheur eut un effet bienfaisant sur la tension nerveuse qui ne le quittait pas depuis la veille. Depuis que Harm l’avait appelé de Berlin, lui annonçant leur retour aux USA pour aujourd’hui 14 h (heure de Washington).

Enfermé dans un mur de silence qu'il ne pouvait pas briser, Frank vivait un véritable enfer depuis qu’il avait appris le retour « à la vie » de Harmon Rabb Sr….. Durant plus de vingt ans, il avait combattu l'ombre de cet homme, que sa femme idolâtrait. Il savait que le souvenir de son défunt époux était présent dans ses pensées secrètes et gravé au plus profond d’elle-même…

Elle l'aimait bien sûr. Elle lui en avait donné à maintes reprises des preuves incontestables, allant même jusqu'à abandonner son rôle de mère à Sarah, sa belle-mère, auprès de qui Harmon Jr s’était réfugié au moment de leur mariage.

Mais il suffisait d'observer son comportement quand revenait le mois de Décembre. Elle perdait le sommeil. Ses nuits se peuplaient de cauchemars qui la laissaient épuisée. Et malgré les années passées, elle se refusait toujours à sacrifier à toute tradition quelle qu'elle fut, rappelant Noël.

Ils avaient donc pris l'habitude de voyager à cette époque de l'année, surtout depuis qu'il s'était retiré des affaires.

Quant à ses relations avec Harm, elles n'avaient trouvé de convivialité qu'après le premier accident de vol de ce dernier en 1991. Accompagné de sa grand-mère, il avait passé une partie de sa convalescence à La Jolla…

Durant son adolescence, son beau-fils l'avait systématiquement rejeté. Il s'était installé en Pennsylvanie où il avait terminé ses études secondaires, se refusant à vivre sous le même toit que celui qu’il considérait comme un intrus. Frank ne lui en voulait pas, lui-même avait voué à son propre père une véritable adoration. Il regrettait simplement de n'avoir rien pu partager, ou si peu avec le fils de la femme qu'il aimait, lui qui ne serait jamais père !

A l'annonce de la venue de Harm et Mac, Trich avait immédiatement opposé un refus catégorique à tout déplacement. Son fils parlait enfin de mariage. Il était inutile d'insister.

Cette obstination lui permit d'accéder à la demande de son beau-fils qui souhaitait évoquer avec sa mère ses projets de mariage, mais surtout l'informer d'une nouvelle bien plus délicate… Comment réagirait-elle ? Harm, tout comme lui s'interrogeaient... Ils demeuraient aujourd'hui encore, au stade de la question

Plus que quiconque Frank se sentait menacé… Loin de lui l'idée d'en vouloir à cet homme dont la vie avait dû être un véritable calvaire. Il admirait sa force physique et morale pour avoir parcouru un tel périple. Et pour le moment il n'en connaissait que les bribes recueillies par téléphone.

Mais l'ombre rivale devenait aujourd'hui une menace concrète, un homme à son image, fait de chair et de sang. Qui plus est, auréolé d'un passé plus que glorieux et précédé d'une histoire à faire crever d'envie les scénaristes hollywoodiens… Et Harm avait explicitement fait savoir que son père revenait seul !…

Qu'avait-il, lui Frank Burnett pour se mesurer à lui ? Certes, il avait été un grand Capitaine d'Industrie. Directeur Général de Chrysler, il avait dirigé une multitude de gens, géré des affaires considérables et des capitaux faramineux.

Mais rien de comparable avec des hommes comme Hammer et son fils qui avaient combattu et vu la mort en face plus souvent qu'à leur tour ! Alors que lui n'avait jamais touché un fusil de sa vie, il détestait la chasse et avait échappé à la guerre du Vietnam, pour cause de santé délicate….

Assis dans l'un des fauteuils de la terrasse, il ne se rendit pas même compte que la pluie qui s'était mise à tomber, inondait sa chemise…
_________________
Sylvie
Harm : Vous avez un homme qui vous aimera toujours.
Mac : Et vous avez une femme qui vous aime !
 
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 05:47 (2017)    Sujet du message: La Croisée des Destins

 
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
bg bd
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum sur David James Elliott Index du Forum -> FanFic -> Tout public -> Sylvie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 337, 38, 39  > 
Page 1 sur 39

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
bg bd

hg hd
Forum Optimis pour Mozilla FireFox ou Internet Explorer 7 avec une rsoltion de 1024 x 768.
bg bd

hg hd
:: CoolVista Thme PHPBB2 par CiRvEnT :: http://www.coolxp.fr :: CoolXP - 2007 ::
bg bd